Perméabilité à l'air et test d’infiltrométrie

Les entrées d'air parasites constituent le nouveau combat pour une performance énergétique optimale. Cet essai permet de les quantifier et d'en chercher l'origine. Cet essai est rendu obligatoire avec la RT 2012.

Pourquoi faire des mesures d’infiltrométrie ?

Avec l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments, le poste de déperditions par renouvellement d'air représente une part de plus en plus importante dans le bilan de chauffage. De plus, un logement collectif, une maison ou un bâtiment qui n'est pas étanche (infiltrations parasites) entraîne une dégradation de la qualité de l'air et du confort des occupants, ainsi qu'une augmentation des risques de condensation.

Une bonne étanchéité à l'air de l'enveloppe du bâtiment permet d'assurer convenablement le transfert des flux d'air des pièces principales vers les pièces de service, prévu par le système de ventilation obtenant ainsi une réelle efficacité des systèmes de gestion de l'air.

Image
Image

Comment mesurer la perméabilité à l’air ?

Pour cela, il convient de créer artificiellement, à l'aide d'un ventilateur dédié, une différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur du local testé. Le test d'infiltrométrie (dit « blower door test » ou test de la porte soufflante) permet de mesurer la quantité d'air rentrant par fuite dans un bâtiment et d'identifier ainsi leur localisation.

Pour effectuer le test, on utilise un infiltromètre placé sur un ouvrant donnant sur l'extérieur. Cet appareil est équipé d'un ventilateur calibré en pression et en débit et fixé sur une toile en nylon étanche pour permettre d'étancher l'ouvrant sur lequel est placé le ventilateur.

Au préalable, l'opérateur prend soin d'obturer tous les orifices volontaires (bouches de ventilation par exemple) afin que le flux d'air provoqué par la différence de pression ne provienne que des fuites.

On mesure alors le débit de fuite pour une différence de pression imposée.

La réglementation impose un test d'infiltrométrie à l'issue de la construction, de manière à valider la bonne étanchéité à l'air du bâtiment, dans le cadre de l'obtention du label BBC ou du respect des exigences de la RT2012.

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS

Appelez-nous